Facebook

    Become a student entrepreneur!

 

Sunslice fait rayonner sa techno

Article de La Libre, rédigé par Pierre-François Lovens

Au départ d’un chargeur solaire ultra-compact, la start-up est en train de diversifier son offre de produits.

Geoffroy Ghion et Henri Gernaey auraient déjà pu baisser les bras à plusieurs reprises… Des revers, ils en ont connu quelques-uns depuis le début de l’aventure Sunslice. Comme en novembre 2017. Le duo, à peine diplômé de l’UCLouvain (Geoffroy en ingénierie de construction et Henri en électromécanique), tenta une campagne de crowdfunding sur Kickstarter pour financer la fabrication du "plus petit chargeur solaire au monde", le Photon. Cela faisait alors trois ans que les deux étudiants-entrepreneurs planchaient sur le prototype d’un chargeur de la taille d’une carte de crédit. Une "tranche de soleil" capable de recharger la batterie d’un smartphone. La levée de fonds se solda par un échec.

Conscients qu’une start-up se construit par essai et erreur, les deux jeunes ingénieurs civils ne lâchèrent rien. Ils croyaient dur comme fer en l’efficacité de leur technologie (permettant un ratio taille-puissance inégalé), au design du produit (un mini-portefeuille dépliable en six faces) et en l’existence d’un réel besoin (auprès des "backpackers" et autres amateurs de ski, en particulier).

C’est W.IN.G. by Digital Wallonia, le fonds du numérique wallon, qui viendra à la rescousse de Sunslice. Grâce à l’obtention d’un prêt convertible de 50 000 euros, la start-up de Louvain-la-Neuve va pouvoir finaliser le Photon, lancer une première production de 400 exemplaires et poursuivre leur R&D. Début 2020, deux investisseurs privés montent à bord en compagnie de la Sowalfin et, une nouvelle fois, de W.IN.G. et de la Sowalfin. La levée de fonds s’élève à 350 000 euros.

L’histoire de Sunslice ne se limite évidemment pas à une affaire d’argent. Tenaces, les deux fondateurs n’ont jamais cessé de développer leur technologie et de trouver les bons canaux de vente. Dès 2018, deux gros distributeurs belges, Vande Borre et la Fnac, acceptent de mettre le Photon dans leurs rayons. Ils seront rejoints, un an plus tard, par A.S. Adventure. Parallèlement, les ventes en ligne se développent. Sunslice a terminé l’année 2019 en écoulant environ 4 000 unités du Photon.

Étoffer la gamme de produits pour "booster" les ventes

Geoffroy Ghion et Henri Gernaey font aussi un choix stratégique important en décidant d’élargir la gamme des produits labellisés Sunslice. C’est le cas déjà en 2019 avec Fusion 7 (un petit panneau solaire de 7 watts, portable et flexible, à fixer sur un sac à dos ou une tente) et, surtout, Zenith (un petit sac à dos solaire utilisable aussi bien dans la vie de tous les jours que lors de loisirs). "Ce type de sac existait déjà, mais ils sont bas de gamme", explique M. Ghion. "Le Sunslice Zenith est le premier à utiliser la technologie CIGS, développée en Californie, qui offre les meilleures performances disponibles sur le marché des panneaux solaires flexibles et incassables." Cette techno débouchera, très prochainement, sur une nouvelle gamme "Fusion Flex".

Durant la période de confinement, les deux entrepreneurs en ont profité pour préparer une nouvelle salve de produits. Le mois dernier, Sunslice a dévoilé, successivement, Cyclotron (support de rechargement pratique pour les cyclistes), Hadron (chargeur pour smartphone avec batterie intégrée) et Gravity (batterie externe pour ordinateurs portables) !

L’objectif, pour Sunslice, est d’étoffer la gamme de produits mis en vitrine (boutiques physiques et en ligne), en mixant à la fois des produits intégrant la technologie Sunslice et d’autres. Avec une ligne de conduite claire : maintenir une cohérence de marque et un haut niveau de qualité. "Nous voulons rester les concepteurs des produits Sunslice, gérer la production avec nos fournisseurs et en faire le marketing. Notre pari est que ça devrait permettre de faire décoller les ventes dans les mois à venir", conclut Geoffroy Ghion.

Ce qu'il encore savoir sur Sunslice

Le projet Sunslice a été initié en 2013. La start-up a été fondée en 2017.

InvestisseursW.IN.G. by Digital Wallonia, Sowalfin et investisseurs privés.

Site: https://www.sunslice-solar.com

Particularité: le projet a vu le jour au sein de Yncubator, l’incubateur pour étudiants-entrepreneurs de l’UCLouvain.

 

About Us

StarTech est un incubateur pour les étudiants techno-entrepreneurs sous forme d'un programme de coaching intégré dans le cursus des institutions participantes.

Search

Réseaux sociaux